Festival d’art des femmes :

Immigrant, réfugié et

Racialisé

Vendredi 2 août au dimanche 4 août 2019

Saw Gallery (Cour des Arts)

67 rue Nicholas, Ottawa, ON K1N 7B9

 

Zainab Hussain est une artiste qui vit et travaille à Ottawa. Bien qu'elle ait vécu à Ottawa toute sa vie, elle a maintenu des liens étroits avec son héritage culturel et religieux, qui fait autant partie d'elle que ses racines canadiennes. Cette diversité nourrit une grande partie de son travail qui traite des questions d'identité et de multiplicité de soi. Une grande partie de son travail est également fortement influencée par son environnement immédiat et ses liens avec un environnement plus global. Zainab travaille principalement avec la photographie mais étend souvent ses œuvres à travers l'installation et l'incorporation d'autres médiums. À travers son travail, elle s'intéresse à combiner la technique avec l'organique et à explorer la tradition à travers des techniques modernes. Elle poursuit actuellement sa maîtrise en beaux-arts à l'Université d'Ottawa.

Zainab Hussain

 

Mythologies modifiées

Ces textes explorent la construction d'identités hybrides dans un contexte diasporique. Des morceaux de matériaux jetés, qui étaient autrefois utilisés pour des vêtements ou d'autres projets, sont brodés à la main avec des phrases qui agissent comme une méditation sur des expériences façonnées et même fracturées par le lieu et le patrimoine. Ils explorent les dynamiques relationnelles (parfois comiques) qui découlent du moment où les traditions peuvent être brisées et de nouvelles situations hybrides sont créées. Le travail intensif impliqué dans mon processus de broderie est une partie importante de ma pratique; en m'enseignant la broderie, je me réengage dans une tradition artisanale qui se transmettait normalement de mère en fille. Comme ces compétences ne sont pas nécessairement transmises de la même manière qu'elles l'étaient autrefois, ma propre pratique sera différente de la tradition. J'utilise la broderie pour faire des déclarations - plutôt que des embellissements - qui se veulent à la fois humoristiques et subversives pour tirer sur les fils de vérité qui peuvent être trouvés dans la vie quotidienne. Certaines phrases sont intentionnellement laissées inachevées, reflétant le fossé entre les pays d'origine et la discontinuité des traditions qui définissent l'expérience hybride.

 

© 2020 par la Coalition des artistes multiculturels.

+1 (819) 962-2622